PERSÉVÉRANCE SCOLAIRE | VLAD ORB

PERSÉVÉRANCE SCOLAIRE | VLAD ORB

NOMBRE D’ANNÉES DE TRAVAIL

  • Aide-moniteur : étés 2015-2016
  • Moniteur : étés 2017-2020

Dernier poste occupé : Moniteur (groupe 8-10 ans)

DOMAINE D’ÉTUDE

  • Sciences de la nature – profil sciences pures et appliquées

MEILLEUR SOUVENIR ET RÉALISATION

« Interparcs ». Ce seul mot, qui en rappel des milliers, est clairement mon meilleur souvenir en tant qu’animateur. Ce moment où tous les sites de camp de jour se rassemblent et interprète ce sketch improvisé digne d’un Oscar, ce moment où la joie et la bonne humeur des enfants est à son paroxysme, me rappelle chaque vendredi des mois de juin à août, pourquoi je fais cet emploi l’été, depuis bientôt 6 ans. Les « inter-parcs » ne sont pas uniquement là pour divertir les enfants, mais également pour les aider à développer une certaine motricité, une créativité et une autonomie que les cours qualifiés « ordinaires » dans le cursus académique des écoles primaires ne permettent pas de développer. Il n’y a pas une journée d’« inter-parc » meilleure qu’une autre, chacune se distingue à sa manière. Ce pourquoi je n’ai pas d’un meilleur souvenir en particulier, car tous ces « inter-parcs » sont mes meilleurs souvenirs.

Ces années de camp de jour auront donc développé un côté plus humaniste en moi, ce qui m’a été très utile en ce qui concerne ma meilleure réalisation. Ma meilleure réalisation, selon moi, est mon implication dans ma communauté actuellement. Durant cette (presque) dernière année chaotique de pandémie mondiale, je me suis surpris moi-même de voir combien je contribuais à l’avancement de ma communauté. En effet, j’ai fait approuver, il y a quelques mois, mon projet de l’ajout d’un « cours d’aide aux devoirs » dans la programmation du Centre Multi-Loisirs de Sherbrooke. Ce que je donnerais aux enfants inscrits ne serait pas un moment de « tutorat » où j’enseigne de la matière. Je répondrais plutôt à leurs questions plus spécifiques à certains cours, ou ne ferais que superviser les enfants qui n’ont pas un milieu propice à l’étude à la maison, et qui préfèrent donc étudier dans ce local. Étant moi-même un étudiant en sciences de la nature où l’ardeur à la tâche et la détermination sont des valeurs cruciales, je sais que je changerai la vision des jeunes en ce qui concerne leur amour pour l’école. Les choses étant ce qu’elles sont, ce projet a (pour l’instant) malheureusement dû tombé à l’eau, en raison des nouvelles mesures sanitaires apportées par Santé Canada. De plus, je fais partie du groupe de recherche du Cégep de Sherbrooke travaillant dans le but de créer la première oasis de ciel étoilé au parc du Mont-Bellevue. Avec l’aide d’une dizaine d’autres étudiants du Cégep de Sherbrooke, des superviseurs spécialisés dans le domaine de la pollution lumineuse, et d’une étroite collaboration avec la ville de Sherbrooke, nous faisons de la recherche pour obtenir des scénarios d’un plan de conversion des panneaux lumineux du parc du Mont-Bellevue.

PASSION

Depuis tout jeune, je considère le basket-ball comme une passion. Tout mon secondaire j’y ai joué, et réussi à atteindre les plus hauts niveaux régionaux. Même si j’ai dû faire de nombreux sacrifices pour atteindre le niveau collégial, je n’ai jamais vu cette passion comme un fardeau. Je l’ai toujours vu comme un moyen de travailler sur mon caractère et de me prouver à moi-même que je suis en mesure de relever certains obstacles. L’annulation de ma dernière saison collégiale due à la pandémie m’a fait réaliser que ces quatre entraînements par semaine faisaient partie de mon mode de vie depuis près de 8 ans, et que dorénavant je devais m’occuper d’une autre manière, ce pour quoi j’ai choisi de redonner à ma communauté.

2021-02-16T18:55:28+00:0016 février 2021|